Ne manquez pas

Historique

La foule pour soutenir le Villars HC

Depuis quand joue-t-on au hockey sur glace sur le plateau villardou ?

Bonne question. Sans doute faut-il remonter aux premières années du siècle passé, quand le bandy, l’«ancêtre» amené par les Anglais fréquentant les instituts de la région, céda le pas au hockey. Ce qu’on sait par contre avec précision, c’est que la création du Villars HC remonte à la saison 1908-1909, l’équipe étant l’un des huit clubs fondateurs de la Ligue suisse de hockey sur glace (26 novembre 1908).

Dans les années vingt, le HC Villars s’appelait Villars-Bellerive. Pourquoi? Parce que l’Institut Bellerive de La Tour-de-Peilz passait l’hiver à Chesières, à l’Hôtel du Chamossaire, tenu par Amiguet, un des bons joueurs de l’équipe. A l’époque, on faisait une équipe selon le nombre d’étudiants disponibles. Les matches se déroulaient sur la patinoire du Palace à 11 heures du matin. Chaque année, Oxford, Cambridge, Chamonix venaient jouer à Villars. C’était de très bonnes équipes!

En 1925, Villars-Bellerive a été envoyé à la Coupe Jean Potin, à Paris, en tant qu’équipe nationale suisse.

En 1927, il y avait une deuxième équipe à Villars, nommée Villars-Village.

Le championnat se déroulait en «poules» et en un dimanche, par régions. Il y avait ensuite la finale romande, puis la finale suisse.

Villars-Bellerive est devenu champion suisse de Série B en 1936-1937 après avoir battu Davos 3 à 2, en finale, à Berne, sur une patinoire artificielle. Quatre joueurs de Villars faisaient partie de cette équipe: César Besson, Dubi «du cinéma», Thomas Cantova et Albert Kern plus trois étudiants canadiens.

La guerre avait sabordé la grande équipe de Villars-Bellerive, mais une autre époque du hockey allait naître en 1944. Cette nouvelle équipe était composée de Besson, Cantova, des frères Dubi, Ausoni, Stump, Luisier, Hauenstein, des frères Bonzon, et jouait en 2e ligue sur la patinoire du Palace. Lorsqu’il n’y avait pas de glace à Villars, les gars montaient à pied à Bretaye s’entraîner sur le lac gelé. Des matches ont même eu lieu là-haut.

De 1950 à 1955, Villars a joué sur la patinoire du Victoria. C’est là qu’à vraiment commencé la «grande famille» du hockey sur le plateau. Les joueurs ont fabriqué les grandes bandes eux-mêmes.

En 1955, retour sur la patinoire du Palace jusqu’en 1960, date de construction de la patinoire artificielle, cadeau de la famille Potin.

Dès le 26 novembre 1960, inauguration officielle de la patinoire actuelle, avec l’arrivée d’excellents joueurs, le Villars HC entraîné par Gaston Pelletier a connu un palmarès étonnant…

1960-1961: champion de première ligue, ascension en LNB.

1961-1962: champion de LNB, invaincu en 14 matches de championnat (28 points, goal-average 106 – 15), ascension en LNA.

1962-1963 et 1963-1964: champion suisse.

1964-1965: vice-champion suisse derrière Berne, finaliste de la Coupe suisse, s’incline également devant Berne.

1965-1966: relégué en LNB. 1966-1967: relégué en première ligue.

1967-1968: finaliste de première ligue. 1968-1969: ascension en LNB.

Durant une quinzaine d’années l’équipe restera en LNB entrecoupées de deux saisons en LNA (1974-1975 et 1975-1976) avec l’avènement des frères Croci-Torti et de quelques excellents jeunes éléments dont le Canadien Gaëtan Boucher.

Depuis 1986 l’équipe joue en ligue amateur (généralement en première ligue, quelques saisons en deuxième), ses moyens financiers ne lui permettant pas de viser plus haut pour le moment.

 

Notre philosophie

Engagement, discipline, volonté et sacrifice

Nous nous engageons pour que la jeunesse, garante de notre avenir, dispose des atouts nécessaires à l’épanouissement de leur personnalité, autour de 4 mots fondamentaux au développement de l’individu dans un groupe ayant une passion commune.

Engagement, discipline, volonté et sacrifice

  • Engagement pour atteindre un but collectif par un effort personnel
  • Discipline physique, mentale ou corporelle, axée dans l’intérêt commun
  • Volonté du coeur, du corps et de l’esprit
  • Sacrifice envers son groupe, son clan, sa famille, son club

Nous devons à tous les niveaux soutenir et fortifier le Villars Hockey Club, afin qu’il perdure dans cette voie.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer